nasa impression 3d

La Nasa imprime des réacteurs en 3d

Classé dans : Actualités | 0

Les ingénieurs de la NASA ont testé avec succès un moteur de fusée conçu en utilisant la technique innovante de l’impression 3d. La fusée, qui a été fabriqué en utilisant des pièces de moteur imprimées en 3D, a produit un énorme jet de flamme et autour de 9,100kg de poussée pendant le test. La force générée par la fusée, qui a utilisé une combinaison d’hydrogène et d’oxygène liquide cryogénique, était si puissante qu’elle a secoué les caméras à proximité.

Les ingénieurs ont construit la fusée utilisant des composants imprimés à partir de poudre de métal; La fusée a résisté à des températures d’allumage de plus de 3315 ° C. La Nasa espère pouvoir construire des pièces sur d’autres planètes ou en orbite et pense que l’impression 3D pourra fournir un moyen plus rapide et plus abordable pour produire des véhicules spatiaux pour les missions spatiales.

reacteur

Plutôt que d’avoir à expédier les composants volumineux en orbite pour les futures missions vers la Lune et Mars, il pourra être possible de les créer à partir de matières premières directement dans l’espace. La Nasa a déjà commencé à utiliser les imprimantes 3D dans l’espace en créant de petits objets à utiliser dans la Station spatiale internationale. Le dispositif a été créé par la société basée en Californie « Made in Space ». L’imprimante a été installé sur la station par l’astronaute Butch Wilmore et est utilisé pour la réalisation d’expériences scientifiques et technologiques. L’imprimante fonctionne par chauffage d’un filament plastique à relativement basse température

Le premier objet créé était une façade en plastique avec les mots « Made in Space » écrit sur elle. Cette technologie pourrait également se révéler crucial pour aider les astronautes vivant sur une base sur Mars à survivre et à s’adapter sur la surface de la planète.

 

Ça pourrait vous intéresser !

Laissez un commentaire