impression 3d metal

Un nouvelle façon d’imprimer en 3d avec du métal

Classé dans : Actualités | 2

Les perspectives pour l’impression 3D deviennent de plus en plus importantes grâce à une nouvelle façon d’utiliser des poudres métalliques pour créer des structures. Une équipe de la Northwestern University a montré une nouvelle technique utilisant des encres liquides et des fours plutôt que des lasers ou des faisceaux d’électrons. En plus d’être moins cher, les chercheurs affirment que le processus est également plus rapide, plus uniforme et travaille avec une grande variété de métaux, alliages et composés.

Ramille Shah, qui a dirigé l’étude, a créé une encre liquide à partir de poudres métalliques, de solvants et d’un liant élastomère pouvant être imprimé à travers une buse à peu près de la même façon que les imprimantes 3D à base de plastique. Les structures imprimées sont ensuite frittées, un procédé dans lequel ils sont chauffés dans un four simple.

Le procédé peut également être utilisé pour imprimer des oxydes métalliques qui sont moins chers, plus sûrs et plus stables que des poudres de métaux purs. Cela ouvre des possibilités pour l’utilisation de poudres d’oxyde très bon marché plutôt que des poudres métalliques coûteuses. Il est difficile de trouver quelque chose de moins cher que la rouille…

Cette nouvelle approche permettra dans un futur proche d’imprimer rapidement des métaux, des batteries, des piles, des implants médicaux, des pièces mécaniques, etc…

 

Ça pourrait vous intéresser !

2 Responses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *