Test de l’imprimante Lulzbot Taz 6

Test de l’imprimante Lulzbot Taz 6

Le TAZ 6 est la dernière version de l’imprimante phare de 3D LulzBot, un dispositif haut de gamme (2500$) qui peut gérer des impressions, petites et grandes, tout en acdeptant une gamme impressionnante de matériaux. Cette nouvelle version qui fonctionne par dépôt de filament ajoute un certain nombre de nouvelles fonctionnalités qui la rende plus souple, plus rapide et plus facile à mettre en place.

Conception

configuration-taz-6Le TAZ 6 a la même conception industrielle que ses modèles précédents, avec un cadre ouvert construit en aluminium extrudé. La plupart des pièces non métalliques de l’imprimante sont imprimées en 3D, et comme avec les modèles précédents, les plans pour construire votre propre TAZ 6 sont disponibles en ligne gratuitement.

La nouvelle TAZ 6 offre un grand nombre d’améliorations et de nouvelles fonctionnalités qui ne figurant pas sur le modèle précédent, la TAZ 5. Le plus important est l’ajout d’un système de mise à niveau du lit d’impression automatique qui utilise quatre disques de métal dans le coin du lit d’impression pour détecter son niveau. L’extrudeuse touche chaque disque, chacun à son tour, complétant un circuit qui détecte finalement l’emplacement du lit d’impression. Cela évite la nécessité de niveler manuellement le lit d’impression, ce qui rend la Taz 6 beaucoup plus facile à installer et à étalonner. En outre, un petit tampon de feutre nettoie automatiquement l’extrudeuse avant chaque impression, en supprimant les morceaux de filament qui se sont coincés et qui pourrait ruiner une impression. Ces deux fonctions automatiques marchent parfaitement.

Le grand lit d’impression est recouvert d’un matériau plastique appelé polyétherimide (PEI), auquel la plupart des matériaux se collent, en particulier lorsque le lit d’impression est chauffée. Le lit d’impression peut atteindre une température maximale de 248°, et il peut résister à l’application de la colle blanche qui aide certains matériaux (comme le polystyrène) à adhérer au lit d’impression. La surface utile du lit d’impression est impressionnante 29,7 x 27,4 cm, et les impressions 3d peuvent atteindre jusqu’à 24,9 cm de haut.

L’extrudeuse qui fond les matériaux d’impression pour former les objets a également obtenu une mise à niveau, avec un plus grand radiateur pour faire fondre les filaments, et trois ventilateurs pour refroidir le matériau extrudé. L’extrudeuse peut chauffer jusqu’à un impressionnant 572°, ce qui signifie qu’il peut gérer des documents imprimés qui ont besoin des températures élevées fondre, comme les nylons.

la fente pour carte SD et un grand écran LCD permettent à l’imprimante de fonctionner en mode autonome sans PC connecté. Cependant, il n’y a aucune connexion Ethernet ou sans fil; vous devez utiliser la connexion de l’écran LCD ou USB pour contrôler l’imprimante. Beaucoup d’imprimantes, tels que Formlabs et Polar 3D, offrent maintenant un logiciel qui permet à des groupes d’utilisateurs de faire fonctionner une seule imprimante hors de la boîte. Cependant, le TAZ 6 ne le ait pas.

Les matériaux

Le TAZ 6 peut travailler avec une gamme incroyable de matériaux. Le logiciel Cura prend en charge 29 types de filaments, allant des plus courants comme ABS et PLA à des matériaux plus exotiques comme le PLA conducteur, le nylon et des filaments de bois.

LulzBot vend ces matériaux en rouleaux de 1 kilogramme de filaments 3 millimètres, mais le TAZ 6 travaillera avec les filaments de tout fournisseur. Cependant, tout dommage causés à l’imprimante résultant de matériaux non testés ne sont pas couverts par la garantie.

filament-taz-6

Configuration

Le TAZ 6 est simple à mettre en place. Alors que l’imprimante est construite en grande partie, vous aaurez quand mêm à faire les dernières étapes vous-même, l’installation de la base de l’imprimante et la tête d’impression à l’aide de quelques vis et connecter quelques câbles. Le processus bien documenté prend une heure ou deux.

Une fois que l’imprimante est prête, vous installez le logiciel Cura, branchez le câble USB et ajoutez le filament. Ceci implique le chauffage de la tête d’impression, l’alimentation du filament à travers le tube de guidage, maintenez le mécanisme d’alimentation de tête d’impression ouverte et pousser le filament dans l’extrudeuse. Encore une fois, le processus est relativement simple.

La fenêtre principale de Cura présente une vue virtuelle du lit d’impression, avec le modèle 3D chargé placé. Vous pouvez facilement charger plusieurs modèles à la fois afin de les imprimer en même temps.

Le programme peut également orienter automatiquement le modèle pour le meilleur angle pour l’impression 3D. Plusieurs vues différentes du lit d’impression virtuelle sont également disponibles, vous permettant d’avoir une vue aux rayons X de l’impression (de sorte que vous pouvez voir un objet derrière un autre) ou de voir s’il y a des zones en surplomb qui pourraient être difficiles à imprimer. La vue la plus utile est celle des couches, qui fournit un aperçu du processus d’impression.

Cura vous permet de choisir un matériau d’impression: Il suffit de sélectionner le matériau de filament que vous souhaitez utiliser à partir d’un menu déroulant. Les filaments soutenus sont divisés en types tels que débutant, intermédiaire et expert, et il y a un lien vers une page Web qui affiche plus d’informations sur le filament, y compris les températures requises et si votre sélection a besoin de colle supplémentaire sur le lit d’impression afin de coller correctement .

De plus, vous pouvez choisir parmi trois pré-réglages pour la vitesse et la qualité d’impression: Standard, haute vitesse et haute Détail. Le réglage haute Détail utilise une très petite (0,18 mm) hauteur de couche, tandis que le réglage haute vitesse utilise une plus grande hauteur (0,38 mm ) beaucoup plus rapide.

Processus d’impression

impression-taz-6Vous contrôlez de façon autonome l’impression via le cadran de l’écran et de contrôle LCD sur le corps de l’imprimante; c’est une interface assez simple à utiliser. Lors de l’impression directement à partir de Cura, vous utilisez un écran de contrôle qui apparaît lorsque vous appuyez sur le bouton de commande de l’imprimante. Vous pouvez déplacer la tête d’impression, définir des températures et extruder le filament avec un clic ou deux, ce qui est important car vous avez besoin de cet accès pour décharger et charger le nouveau filament dans l’extrudeuse.

L’écran de contrôle ne fournit pas beaucoup de commentaires sur le processus d’impression – juste un % de completion, une barre de progression et quelques messages techniques. Une indication plus visuelle, comme un aperçu de la couche ou un temps estimé pour terminer, serait utile ici.

En général, le processus d’impression sur le TAZ 6 était simple et sans tracas. Quelques impressions peuvent cependant échouer mais cela semble moins fréquents que ce que nous avons vu avec d’autres imprimantes. La plupart des gravures sont produites parfaitement, collant bien au lit d’impression. L’approche de déplacer le lit d’impression vers l’arrière et vers l’avant, plutôt que de déplacer l’extrudeuse, peut parfois provoquer des problèmes avec de grandes impressions à bascule en arrière et en avant.

La TAZ 6 n’est pas une imprimante calme. Elle produit une bonne quantité de bruits quand la tête d’impression se déplace. Les ventilateurs qui refroidissent la matière extrudée produisent également un bruit de souffle très audible, de sorte que vous ne voudrez pas la mettre en place sur votre bureau ou dans votre la salle à manger.

Vitesse et qualité d’impression

Le TAZ 6 peut être à la fois une imprimante 3D très rapide et très lente, en fonction de ce dont vous avez besoin. Si vous ne craignez pas la finition un peu rude de l’impression, prédéfinie à grande vitesse, la TAZ 6 imprime plus vite que la plupart des imprimantes 3D que nous avons testés, elle produit une copie de 11,5 cm de haut en seulement 2 heures et 30 minutes. Voilà à peu près la même chose que les 2 heures et 28 minutes que la TAZ 5 avait pris, mais c’est beaucoup plus rapide que les résultats d’autres imprimantes 3D.

La TAZ 6 a produit des impressions de qualité impressionnante, des courbes lisses de formes organiques et des arêtes vives de formes géométriques avec facilité.

Si la qualité est votre but, la présélection Haut Détail de la TAZ 6 produit des impressions stupéfiantes, mais elle est beaucoup plus lente, en prenant un peu plus de 8 heures pour produire le même sujet de 11,5 cm de haut.

Le logiciel Cura produit des estimations nettement optimistes…

Conclusion 5/5

La TAZ 5 représentait l’impression 3D haut de gamme et la TAZ 6 enfonce encore le clou. Elle est la meilleure imprimante 3D du moment. Bien que la qualité d’impression reste la même, la TAZ 6 est plus fiable et plus facile à utiliser. De plus, le lit et l’extrudeuse rendent l’impression plus cohérente et fiable. Bien sûr, la qualité a un prix. À 2500 $, c’est une imprimante très coûteuse qui est presque le double du coût de la LulzBot Mini, qui reste un meilleur choix pour les utilisateurs occasionnels. La TAZ 6, cependant, est la championne toute catégories quand il s’agit de l’impression 3D pour les amateurs, les expérimentateurs ou les professionnel qui veulent une imprimante 3D rapide et fiable.

 

Points Forts

Impression Haute Qualité

Rapide

Le nivellement de lit automatique

Le compatibilité avec les matériaux

Points Faibles

Défauts d’impression mineurs

Le prix…

 

 

Ça pourrait vous intéresser !


Laissez un commentaire