Test de l’imprimante Flashforge Finder 3D

Test de l’imprimante Flashforge Finder 3D

La Flashforge Finder est une imprimante 3D destinée à un usage domestique qui offre une bonne qualité d’impression et une variété de choix de connexion. La machine est proposée au tarif raisonnable de 499€, elle offre une zone de construction modeste et se limite à l’impression avec du filament PLA.

 

Configuration

La Finder est une imprimante 3D à cadre ouvert avec une seule extrudeuse, elle a la forme d’un cube, mais a des coins arrondis et des bords supérieurs chanfreinés. Le modèle rouge et noir mesure H42 x L42 x P42 cm et pèse 12,2 kg. Le volume de construction est relativement petit de 14 x 14 x 14 cm, plus petit que le LulzBot Mini et la Da Vinci Junior 1.0, par exemple, mais plus grande que le MakerBot Replicator Mini. À 499 euros, le Flashforge Finder n’est pas l’imprimante 3D la moins chère du marché, mais ce n’est pas la plus chère non plus. À l’intérieur de la boîte se trouve l’imprimante elle-même, une bobine de filament PLA, un Guide de démarrage rapide, une clé USB, un câble d’alimentation, un câble USB, un tournevis et trois clés Allen. Il y a également un tube de guidage de filament, ce qui est important pour guider le filament de la bobine à l’extrudeuse. Par facilité, cette machine 3d n’accepte qu’un seul type de filament, le PLA de 1,75 mm. Cela remédie à la complication d’avoir besoin d’un lit d’impression chauffé pour travailler avec des matériaux plus difficiles (et toxiques) comme l’ABS. Une autre fonctionnalité qui est censées rendre les choses simples est la connectivité Wi-Fi.

 

Installation

En théorie, la mise en place de la Finder semble donc relativement simple et directe, mais cela se révéle un peu plus compliquée en pratique. L’imprimante 3d Finder est entièrement assemblée et comprend une bobine de filament bleu que vous insérez dans une chambre amovible qui se trouve à l’arrière de l’imprimante. Vous enfoncez ensuite l’extrémité libre du filament à travers un trou dans le haut de la boîte et vous l’insérez dans le haut de l’ensemble de l’extrudeuse. Vous chargez le filament conformément aux instructions sur l’écran tactile. La bobine de filament est chargée dans un compartiment vertical fermé qui glisse hors du haut de l’imprimante. Cette fonctionnalité pourrait limiter le type de bobine que vous achetez, car le compartiment ne correspond qu’à des bobines d’un certain diamètre et hauteur. Le filament est ensuite chargé à travers le tube de guidage du filament directement dans le haut de l’extrudeuse. Une fois que l’extrudeuse est chaude, le guide indique de pousser vers le bas une languette chargée par ressort, située sur le côté de l’extrudeuse, puis de tirer le filament sans trop de force. Lorsque la machine commence à extruder le filament, le chargement est terminé. Donc, directement sorti de la boîte, le Finder nécessite peu de mise en place. Le guide de l’utilisateur se trouve sur la clé USB livrée avec l’imprimante. Après avoir allumé la machine, la première étape consiste à niveler la plaque de construction, afin de s’assurer que les objets sont fabriqués sur une surface complètement plate.

Une fois que le filament est installé, vous retirez la plaque de construction de l’imprimante et la recouvrez d’une feuille de scotch bleue 3M, semblable à la bande bleue que nous avons vu avec beaucoup d’autres imprimantes 3D, mais avec le nom et le logo Flashforge (Le Finder est livré avec plusieurs feuilles.) Ensuite, vous branchez l’imprimante, vous l’allumez et suivez les instructions pour niveler la plaque de construction à partir du guide de démarrage rapide. Le nivellement de la plaque de construction était très simple. Une fois sélectionné l’icône « nivellement » sur l’interface tactile de l’imprimante, la Finder recommande de serrer les trois vis en-dessous de la plate-forme d’impression. À l’aide d’un capteur rétractable, l’extrudeuse se déplace vers l’un des coins au-dessus d’un ajusteur et teste la distance entre la plate-forme et le capteur. Maintenant, du moins en théorie, votre plaque de construction est au niveau. Vous pouvez ensuite télécharger le logiciel Flashprint de Flashforge à partir du site de l’entreprise ou l’installer à partir du lecteur USB fourni avec l’imprimante. Une fois le logiciel installé, vous pouvez charger un fichier objet 3D, que vous pouvez déplacer et faire pivoter. Lorsque vous avez fini, vous appuyez sur Imprimer, et une boîte de dialogue s’affiche; elle vous permet de modifier la résolution d’impression (la résolution par défaut est de 200 microns mais vous pouvez définir un précision de 100 à 500 microns), et ajouter une radeau et / ou des supports. Des options supplémentaires sont disponibles dans un menu avancé. Lorsque vous avez terminé, vous pouvez enregistrer le fichier sur un lecteur USB, que vous connectez à l’imprimante, ou envoyer le travail à l’imprimante via une connexion USB 2.0 ou en Wi-Fi à partir de votre PC.

Le guide de démarrage rapide du Finder, ainsi que le guide de l’utilisateur, sont écrits dans un anglais légèrement mal traduit. Les instructions ne sont pas toujours aussi précises qu’elles le pourraient. Par exemple, en expliquant comment utiliser les vis pour niveler la plaque de construction, elles lisent: « Le Finder émettra un avertissement. Tournez ensuite la vis dans la direction opposée jusqu’à ce que le son disparaisse. Une fois le son disparu, tournez un autre demi-cercle Puis appuyez sur [Suivant].  » Nous supposons que « tourner un autre demi-cercle » était toujours dans la « direction opposée » mentionnée dans la phrase précédente, mais nous n’en sommes pas être sûr.La machine est très silencieuse pendant son fonctionnement.

A noter : Comme avec beaucoup d’imprimantes 3d, nous vous conseillons d’appliquer de de la colle (type uhu) sur le plateau afin d’éviter que les objets en cours d’impression se détachent.

 

Les Filaments

Le Finder est limité à l’impression avec un filament PLA. La plupart des imprimantes 3D peuvent également utiliser l’ABS et d’autres, comme la LulzBot Mini, peuvent également utiliser divers filaments exotiques. Pour les débutants, le PLA est le meilleur choix. Flashforge vend des bobines de PLA 1,5 kg dans une douzaine de couleurs pour 30€, un prix normal pour ce type de filament.

 

Le Logiciel

La préparation d’un fichier STL pour l’impression nécessite un programme de coupe. Flashforge en offre un appelé FlashPrintqui peut être téléchargé gratuitement à partir de leur site Web ou installé à partir de la clé USB livrée avec l’imprimante. Des modèles sont fournis avec la trancheuse FlashPrint. FlashPrint vous permet de visualiser votre conception à partir de n’importe quel angle ou distance et comprend des fonctions pour faire pivoter l’objet dans n’importe quelle direction, déplacer l’objet, modéliser l’objet et ajouter des supports. Cela peut se faire manuellement ou automatiquement. Une fois que votre modèle est prêt, il vous suffit de cliquer sur l’icône « imprimer ». Après cela, une fenêtre apparaîtra avec des options supplémentaires pour la résolution de l’impression, des radeaux et des options plus avancées comme la température, la vitesse et le remplissage. Une fois que vous cliquez sur « ok », il vous sera demandé de choisir un emplacement pour enregistrer le modèle, qui a maintenant été converti en un fichier GCode, d’où vous pouvez le transférer au moyen d’une clé USB ou d’un câble.

 

La qualité d’impression

Dans l’ensemble, les résultats sont assez impressionnants car les détails sont bons ainsi que la robustesse des tirages. Vous obtiendrez surement de la rugosité avec des conceptions complexes mais la majorité des impressions sont propres. A noter, les structures de support sont assez faciles à rompre.

80% des impressions se terminent correctement, à titre de comparaison, le résultat n’est pas aussi bon que l’Imprimante MakerBot Replicator Desktop 3D, mais bien mieux que la Da Vinci Junior. Cependant, elle est un peu moins fiable que la plupart des machines 3d dans cette gamme de prix.

 

Conclusion 4/5

L’imprimante 3D Flashforge Finder a un prix modéré et offre une bonne qualité d’impression, mais l’installation est difficile. Vous pouvez imprimer avec une connexion USB ou Wi-Fi, ou à partir d’un lecteur USB. Cependant, encore une fois, le démarrage rapide et le guide de l’utilisateur ne sont pas assez clairs. Le Flashforge Finder est donc une imprimante 3D abordable et bien conçue à utiliser à la maison et dans une salle de classe. Elle possède une interface utilisateur intuitive que tout le monde peut utiliser, et produit de bonnes impressions (quand cela fonctionne). Le public cible étant principalement des enfants et des débutants. C’est une petite machine sophistiquée, et des points positifs comme le fonctionnement silencieux et le lit d’impression coulissant en font un bon produit.

Points Forts

Silencieuse

Bonne qualité d’impression

Le prix

Les connexions :câble USB 2.0, clé USB ou wifi

Points Faibles

Difficile à utiliser (Mauvaise documentation)

Volume de construction

 

 

 

Ça pourrait vous intéresser !


Laissez un commentaire