Test de l’imprimante 3D Up! Mini

Test de l’imprimante 3D Up! Mini

Tout d’abord, l’UP Mini est compacte (240 x 340 x 355 mm) elle ne pèse que 6 kg et possède un bloc d’alimentation externe. Sa caractéristique principale est qu’elle ressemble à un four avec une porte à charnière pour accéder au coeur de l’imprimante. Lorsqu’elle est ouverte, l’imprimante révèle le lit d’impression interne, une partie de la tête d’impression, la buse, et bien sûr les différents bras en aluminium anodisé qui soulèvent la plate-forme, abaisse et se déplace d’avant en arrière et de gauche à droite.

 

Design et fonctionnalités

up-mini-2

La plate-forme est relativement faible à 120 x 120 x 120mm, de sorte que vous ne serez pas en mesure d’imprimer d’énormes objets dans la Mini 3D sauf si votre modèle est construit à partir de plusieurs petites parties. La conception du « four » est en fait l’une des caractéristiques les plus marquante de l’UP Mini par rapport à la compétition. La conception permet à l’imprimante de conserver la chaleur interne lors de la tâche d’impression, en empêchant l’air froid de déformer l’objet encours d’impression.

En haut à gauche de la porte, il y a un bouton d’alimentation, multicolore LED. En appuyant sur celui-ci, vous allez lancer l’imprimante dans un mode initialisation pour que l’axe avant se remettre à zéro en position « Home » prêt pour l’étalonnage. Les LED clignotent bleu et rouge quand il y a un travail en cours et lorsque l’imprimante est en communication avec un PC.

Juste au-dessus de la porte, vous trouverez une section en plastique brillant noir. En soulevant ce capot, vous serez en mesure d’accéder à la tête d’impression et à la buse, et vous pouvez insérer le filament à travers un espace à l’arrière de cette section et dans la tête elle-même. Encore une fois, dès qu’il est abaissé il protège la buse du refroidissement. Sur le côté, il ya deux ports, un pour l’alimentation et un USB de type B. A l’arrière de l’UP Mini, vous trouverez un interrupteur on / off avec une section rectangulaire où vous connectez la bobine de filament.

Globalement, l’imprimante présente un bon design, en gardant les aspects les plus techniques de derrière des portes closes, tout en conservant un sens du style qui ne consiste à ne pas prendre trop de place sur un bureau.

 

Configurations

Comme mentionné précédemment,l’UP Mini est accès sur la facilité d’utilisation, et elle excelle dans ce domaine. Par le passé, il nous était proposé de construire une imprimante (Velleman par exemple) à partir d’une boîte de pièces, et même si c’était un projet extrêmement satisfaisant à terminer, il fallait y passer beaucoup de temps… Heureusement, l’expérience avec l’UP Mini est très différente.

up-mini-imprimante

Hors de la boîte, vous aurez tout de même besoin d’installer quelques composants avant que vous puissiez imprimer. Commencez par retirer l’emballage de mousse qui protège les composants internes, principalement la plate-forme d’impression.

Ensuite, vous devez attacher la tête d’impression. Soulevez le couvercle brillant précitée, et la tête d’impression positionné avec les broches IO à l’arrière de l’imprimante, vous mettez doucement l’unité en place. UP fournit une assistance sous la forme de trois aimants puissants qui détiennent la tête d’impression en place – une fois son orientation définie, la tête d’impression se met simplement en position. Tout ce que vous devez faire est alors branchez le câble sur les broches de la tête d’impression avec le fermoir en position droite.

La dernière action consiste à connecter la bobine de filament. Maintenant, vous êtes en mesure d’installer le pilote fourni et le logiciel de UP sur votre PC. Vous pouvez alors connecter l’UP Mini à un PC via le câble USB fourni. Lorsque vous appuyez sur le bouton d’alimentation à l’avant de l’UP Mini, il faudra passer par une brève série de mouvements et terminer dans la position « Home ». Ce que vous devez faire est alors charger le logiciel et cliquez sur 3D Imprimer. Maintenant vous devez « extruder » une longueur de filament, qui se fait en poussant l’extrémité du filament à travers la fente dans le couvercle et dans un petit trou dans la tête d’impression. En appliquant un peu de pression alors que la buse atteint 260°C, le plastique passera dans la tête d’impression.

La dernière partie du processus consiste à calibrer la hauteur de la plate-forme. Pour cela, vous restez dans la section Maintenance du logiciel. Réglez-la à 122 pour commencer, puis déplacer lentement en décimales jusqu’à ce que la buse soit à une simple fraction de millimètre de la plate-forme. Quand cela est fait, vous cliquez sur le bouton « Paramétrer la hauteur de la buse» et confirmer la mesure. Tout ce qui précède peut sembler un peu long mais, en réalité, cela ne prend que quelques minutes.

La raison pour laquelle nous mentionnons dans de tels détails est que les instructions qui accompagnent l’imprimante ont été un peu difficiles à déchiffrer à certains moments. Heureusement il y a des images, et beaucoup de vidéos en ligne pour vous aider. Mais dans l’ensemble, le processus est simple.

 

Les Performances

Le logiciel UP Mini n’est pas le meilleur logiciel de conception 3D mais il est plus que suffisant pour la tâche à accomplir. Vous ne serez pas en mesure de concevoir et de créer vos propres modèles avec celui-ci. Cependant, il ya beaucoup de ressources en ligne, vous en trouverez des modèles de fichiers 3d sur notre site.

Vous pouvez, toutefois, charger facilement un fichier 3D STL déjà créé, l’adapter à l’échelle pour correspondre aux dimensions de l’imprimante, corriger les erreurs d’angle qui peuvent survenir dans le processus de conception.

 

up-mini-3

 

L’UP Mini a une taille d’impression maximale de 120 x 120 x 120mm, avec une résolution optimale de 0,2 mm. Bien qu’il existe des modèles à plus haute résolution disponible, comme l’UP Plus 2, l’UP Box ou même la SeeMeCNC Orion Delta, la résolution est plus que suffisante pour le niveau de impression 3D ciblé par l’UP Mini.

Heureusement chaque impression est un succès, sans aucun signe de déformation ou d’autres problèmes liées à une imprimante 3D. Il est donc clair que la configuration de l’imprimante fonctionne parfaitement bien.

Évidemment, il est possible d’opter pour l’ABS en différentes couleurs ou de matière plastique PLA, et avec une certaine expérience, vous serez également en mesure de combiner du plastique bicolore sur le même modèle.

 

Conclusion 


Si vous voulez une imprimante 3D qui est capable de super-finesse des détails et une grande capacité d’impression, alors vous feriez peut être mieux d’opter pour la UP Box un peu plus chère, ou la UP Plus 2, si vous avez vraiment l’argent à dépenser, la Formlabs Forms 2 est exceptionnelle. Toutefois, si vous commencez tout juste à mettre un pied dans le monde de l’imprimante 3D, et que vous avez un peu de projets pour commencer, alors l’imprimante UP Mini 3D est la machine idéale pour vous. Le volume de construction, cependant, est très limité, de sorte que vous ne serez pas en mesure de faire tout de grands tirages d’une seule pièce. Cette imprimante n’est pas chère pour une imprimante 3D capable de ce niveau de qualité et de stabilité, et elle est extrêmement facile à utiliser. L’UP Mini est un superbe imprimante 3D entrée de gamme, elle est compatible avec la nouvelle application 3D dans Windows 10 et facile à utiliser

 

Points Forts

Fonctionne avec Windows 10 (3D Builder app)

Qualité d’impression et Bonnes performances

Prix (600€)

Facile à utiliser, très peu de temps pour mettre en place et obtenir l’impression

Points Faibles

La résolution

Le câble USB type B est court

Volume de fabrication limitée

 

 

 

Ça pourrait vous intéresser !


Laissez un commentaire