Test de l’imprimante Dremel Idea Builder

Test de l’imprimante Dremel Idea Builder

Contrairement à certaines imprimantes 3D, la Dremel est destiné aux amateurs qui ne veulent pas dépenser une tonne de temps à bricoler avec les réglages et l’étalonnage et qui veulent juste imprimer des objets. La mise en place de l’imprimante est agréable et facile.

 

Configuration

dremel-idea-builder

Il suffit d’enlever quelques morceaux de polystyrene, enclencher le lit d’impression amovible, placer une bobine de filament et allumer l’imprimante. Ensuite, appuyez sur le bouton « charger le filament ». La dernière étape consiste à mettre en place la plate-forme de construction et la niveler. Ce processus est très simple, il suffit d’appuyer sur le bouton «niveau» et suivre les instructions à l’écran. Il faut moins de 10 minutes entre le moment où vous ouvrez la boîte et le démarrage de la première impression en 3D. De plus, Dremel offre une grande série de tutos en vidéos sur leur site web.

La Dremel Idea Builder est bien construite, elle est plus silencieuse que la plupart des imprimantes 3D et grâce à son boîtier ventilé elle ne laisse pas d’odeur de plastique fondu dans l’air ambiant. L’interaction avec l’imprimante se fait via un écran tactile LCD en couleur et vous pouvez imprimer les modèles sans ordinateur connecté.

 

Le Logiciel

dremel-idea-builder-logiciel

Les fichiers 3D peuvent être chargés sur l’imprimante en mode autonome à l’aide d’une carte SD, ou via le logiciel gratuit Idea Builder disponible sur le site Dremel pour les systèmes Windows, Mac et Linux Ubuntu. Les fichiers sur carte SD doivent être convertis au format .g3drem exclusif Dremel, tandis que le logiciel Idea Builder peut convertir et imprimer des fichiers au format .stl beaucoup plus courant, ainsi que le format de modèle .3dremel.

Le logiciel Idée Builder est très facile à utiliser, il est basé sur une version personnalisée de Slic3r, avec des optimisations spécifiques pour le matériel et le filament de Dremel. De fait, leur application ne propose pas tous les contrôles de précision de Slic3r mais elle permet aux débutants d’éviter les échecs d’impression. Il suffit d’ouvrir votre fichier 3D, de le redimensionner, de faire pivoter et de positionner votre objet sur le lit d’impression, puis cliquez sur le bouton « Build » pour l’imprimer via USB ou pour l’enregistrer sur une carte SD.

 

Les Performances

L’Idea Builder utilise des filaments PLA que Dremel vend dans une grande variété de couleurs. Les bobines se vendent environ 29€ chacune et Dremel estime que vous pouvez construire 36 petits modèles, 14 modèles moyenne ou 34 grands modèles par bobine. Le volume d’impression est de 230mm x 150mm x 140mm, et la résolution peut être réglée à 100, 200 ou 300 microns. Si vous choisissez les résolutions inférieures, vous verrez des couches plus épaisses mais vos créations s’imprimeront plus rapidement. Les résolutions plus élevées offrent bien évidemment des modèles plus lisses.

objets-3d-dremel

Selon le type d’impression réalisée avec la Dremel Idea Builder, les temps d’impression peuvent varier entre 30 minutes et environ 2 heures mais cela dépendant de la complexité et de la taille de votre modèle. Il existe des modèles complexes qui peuvent prendre 4 à 6 heures ou plus. Dans le monde des imprimantes 3D à une extrudeuse, la Dremel est raisonnablement rapide.

 

Conclusion 

la Dremel Idea Builder 3D offre une très bonne alternative pour toute personne qui veut se lancer dans le domaine de l’impression 3D sans les défis et la complexité de la plupart des autres modèles sur le marché. Mais la facilité d’utilisation a un prix : 999€.

 

Points Forts

Facilité d’utilisation

Bonne performance

Logiciel 3D simplifié

Points Faibles

Résolutions d’impression

Rapport Prix / Fonctionnalités

Pièces difficile à détacher du lit d’impression

 

Ça pourrait vous intéresser !


Laissez un commentaire